Impôts et retraite Français de l’étranger

2013
02.17

Ce mercredi 13 Février 2013, j’ai assisté à une conférence organisée pour les Français à Londres par rapport aux impôts et à la retraite pour les Français résidant au Royaume-Uni. Présentée par Bérangère Hassenforder* et organisée par les anciens des écoles de commerce de Rouen et Reims, c’était une occasion d’y apprendre plusieurs choses sur la fiscalité britannique. Voici un résumé de ce qui a été abordé ainsi qu’un complément d’information que j’ai ajouté pour chaque point:

Salaires: Les niveaux d’impôts sont les suivants pour l’année fiscale 2012-2013 (jusqu’à Avril 2013):

  • 0% pour des salaires inférieurs à £8,105
  • 20% pour des salaires entre £8,106 et £42,475
  • 40% pour des salaires entre £42,476 et £150,000
  • 50% pour des salaires de + de £150,000

C’est à dire que si vous gagnez un salaire de £20,000. Vous ne serez pas taxés jusqu’à £8,105 mais au delà, 20% d’impôts sera appliqué.


Au delà des impôts, il y a également la contribution au National Insurance déduite du salaire dont voici le calcul:

  • 0% pour des salaires inférieurs à £7,592
  • 12% pour des salaires entre £7,592 et £42,484
  • 2%  pour des salaires entre £42,484 et £150,000

Complément Voilà Londres: Il existe plusieurs sites pour calculer le montant net du salaire anglais, comme iknowtax, très efficace surtout quand on arrive en Angleterre et que l’on ne sait pas quel salaire final on touchera. Pour plus d’informations, Money Saving Expert a un article très bien fait.

argent livres sterling

Epargne cash ISA: Si vous avez de l’argent de côté, épargnez. Le premier compte au taux intéressant est l’ISA (Individual Saving Account). L’ISA est une enveloppe fiscale que l’on peut souscrire auprès de différents organismes qui n’offrent pas tous les mêmes placements. Il existe le Cash ISA limité à £5,760 en 13/14   et le Stock and shares ISA limité à £ 11,520. Les placements effectués dans le cadre de l’ISA fructifient hors fiscalité et restent accessibles, selon le fournisseur, vous avez accès à des produits différents.

Pour l’année fiscale 2013-2014, chacun peut placer jusqu’à £5,760 dans un cash ISA et reçoit un intérêt à la fin de la période et aucune taxe à payer. On peut ouvrir chaque année un nouveau cash ISA. Les intérêts des comptes des années précédentes restent exempts d’impôts.

Complément Voilà Londres: D’après mes recherches personnelles, le montant des intérêts du cash ISA est calculé au pro-rata du temps que l’argent est sur le compte. Il existe plusieurs types de comptes, certains cash ISA demandent de mettre l’argent de côté pendant 1 an ou 2 ans, d’autres où l’argent est accessible n’importe quand. Dans certaines institutions bancaires, le taux du cash ISA est actuellement à 1,75% pour cette année ou à 2% si on bloque l’argent pendant 1 an.

Retraite: Le montant de la retraite au Royaume-Uni est faible. Si l’on a travaillé 30 ans en Grande-Bretagne, l’Etat britannique reversera £107,45 par semaine soit £5,587.4 annuel! Cependant, il existe d’autres possibilités comme, La Personal Finance Society est la PFS, la Chambres des Independants du Patrimoine, la CIP. Donc mieux vaut cotiser au plus tôt. Un partie des entreprises britanniques proposent des ‘schemes’, des plans qui proposent de cotiser une partie de leurs poches pour vous si vous cotiser également via une déduction de votre salaire. Changement en vue: En 2018, il sera obligatoire pour les entreprises de cotiser 3% du salaire et obligatoire pour les employés également de cotiser 4% et l’Etat ajoutera 1% (plan NEST). Affaire à suivre donc.

Impôt sur les successions: Au Royaume-Uni, aucun impôt pour toute succession dont la valeur est inférieur à £325,000 mais au-delà 40% sera appliqué. En France, ça fonctionne différement, on bénéficie d’un abattement (différent en fonction des liens familiaux) de 100 000€ pour un parent qui cède des biens à son enfant (c’est à dire aucun impôt sur ce montant) puis un pourcentage s’applique en fonction du montant. Par exemple, si la valeur après abattement s’élève entre 15 932€ et 552 324€, 20% de ce montant sera reversé à l’Etat.

*Bérangère Hassenforder est conseillère financier indépendant et également titulaire du Diplôme Avancé de la planification financière et d’un diplôme d’études supérieures spécialisé en gestion de patrimoine international. Bérangère est un membre de la SSP (Société Personal Finance) au Royaume-Uni et du PIC français («Chambre des Indépendants du Patrimoine», un organisme indépendant de conseillers financiers). Vous pouvez d’ailleurs la rencontrer, le premier rendez-vous est gratuit. Retrouvez les informations sur le cabinet qu’elle dirige à Londres sur le site d’Anthony&Co.

6 Responses to “Impôts et retraite Français de l’étranger”

  1. Kapoune says:

    Très utile cet article, merci beaucoup! Maintenant je comprends enfin comment fonctionnent les Anglais 🙂

  2. Jojo says:

    Merci beaucoup.
    Je viens d’arriver à Reading pour travailler et ça m’a bien aidé cet article.

  3. Florence de palma says:

    Bonjour. Je vais probablement décrocher un job à Londres.
    Si j’ai un revenu annuel brut de 80000£, on me prélèvera environ 32000£, soit 40%
    Est-ce exact?

    Merci pour vos conseils
    Cordialement

  4. Stéphane says:

    oui, on peut vivre avec 2000 net par mois. Il faut jouer de la caluculette et baisser son train de vie mais on y arrive. Je suis célibataire et je doit vivre avec 1500.- net par mois !!!! avec les aides au logement, aide assurance maladie et compte tenu qu’on paie plus d’impots ON Y ARRIVE !!!!

  5. Franck Sidon says:

    Et pour une liste exhaustive des types d’impôts en Angleterre, voir http://fr.taxtrends.org/2011/04/les-types-dimpots-en-angleterre.html.

    Bonne chance 🙂

Your Reply